logo
Home

Péris a toujours peint des bouquets et des vases. Dans les années 197O, il s'amuse à reproduire certaines compositions florales issues de la tradition populaire (par exemple, celles que l'on peut trouver dans les salons  des notables du Nord de la Grèce - boiseries des salons, intérieurs de coffres). Peu à peu, il en invente mais toujours en s'appuyant sur les modes traditionnels de composition, comme en témoignent ses travaux préparatoires. Il consacre à ce thème une exposition entière en 2003, exposition dédiée à sa seconde femme. A la fin de sa vie, il peint de nombreux œillets, en particulier sur du bois.

Texte de Vassilis Dioskouridis pour la plaquette d'invitation à l'exposition sur le thème de fleurs, du 28 janvier au 15 février 2003, à Glyfada.

 

Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayants droit ou ayants cause est illicite.

Joomla SEO by AceSEF