logo
Home

 

Péris a toujours peint des bouquets et des vases. Dans les années 197O, il s'amuse à reproduire certaines compositions florales issues de la tradition populaire (par exemple, celles que l'on peut trouver dans les salons  des notables du Nord de la Grèce - boiseries des salons, intérieurs de coffres). Peu à peu, il en invente mais toujours en s'appuyant sur les modes traditionnels de composition, comme en témoignent ses travaux préparatoires. Il consacre à ce thème une exposition entière en 2003, exposition dédiée à sa seconde femme. A la fin de sa vie, il peint de nombreux œillets, en particulier sur du bois.

 
Κείμενο του Βασίλη Διοσκουρίδη για την πρόσκληση στην έκθεση με θέμα τα λουλούδια, από 28 Ιανουαρίου έως 15 Φεβρουαρίου 2003, στη Γλυφάδα :
 
 
 
 
Joomla SEO by AceSEF